Christophe Maé
Christophe Maé
Site internet :

Christophe Maé

Après plus de deux ans d’attente suite à son dernier album studio, ‘Je Veux du Bonheur’, certifié disque de diamant et suivi d’une tournée triomphale à guichets fermés, Christophe Maé revient enfin avec un nouvel album.

Né de la rencontre avec Paul Ecole, auteur ayant notamment collaboré avec Oxmo Puccino et Calogero et avec lequel Christophe Maé a coécrit la quasi-totalité des titres, « L’Attrape-Rêves » est un album intense et introspectif dont l’histoire a commencé par l’écriture des textes.

Christophe Maé y aborde des thèmes personnels avec la simplicité et la sincérité qui le caractérisent. De la quête du bonheur (Il est où le Bonheur) à la paternité (Marcel), de l’amour absolu (Ballerine) au temps qui passe (40 ans demain), les textes ciselés de cet album présentent Christophe Maé tel qu’il est aujourd’hui. On y retrouve également son humanisme et son engagement avec Lampedusa qui contraste avec l’humour et la légèreté de La Parisienne ou Les Amis.
C’est également dans l’intimité que lui ai venu l’idée du titre de l’album, soufflé par son fils de sept ans : ces porte-bonheurs ont accompagné Christophe Maé tout au long de son processus créatif inspirant également le titre d’ouverture de l’album L’Attrape-Rêves, écrit par Boris Bergman.

Musicalement Christophe Maé a puisé un souffle nouveau tout en restant fidèle à ses racines. Toute la musique qu’il aime est là dans une énergie plus pop. La force des guitares électriques se mélange à des influences plus urbaines du début des années 1990 créant un écrin où Christophe Maé se réinvente sans se trahir et où chaque chanson est une histoire qui trouvera écho en chacun de nous.

« Cet album, c’est un tout, un tournant, un virage.
Dès que l’on voyait se profiler une autoroute, quelque chose de trop évident (mélodiquement, ou pour les paroles, ou même pour les prises de son) on faisait demi-tour pour emprunter de nouveaux chemins, même s’ils étaient moins lisses, moins propres.
On n’a pas voyagé en berline pour concevoir cet album. On roulait en 4X4 crado, sur des chemins inconnus.
» Paul Ecole

Nous rejoindre sur Instagram

En direct d'Instagram !